Maison des aînés de Drummondville : 12 millions $ plus cher que prévu

Maison des ainés Drummondville

Les coûts de construction de la Maison des aînés et alternative de Drummondville ont augmenté considérablement. Au départ, l'estimation des travaux s'élevait à 41 millions $, mais ce sera plutôt 53 millions $ que l'important chantier nécessitera comme investissements.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a indiqué à Noovo Info Drummondville que l'augmentation des coûts s'expliquerait par la surchauffe et l'augmentation en général des prix des matériaux.

La bonification des mesures de protection et contrôle des infections serait aussi en cause.

En raison de la pandémie, les futurs projets contiendront maintenant :

  • Ajout de postes de lavage de main au sein des maisonnées;
  • Ajout d'espaces de rangement à l'entrée des chambres pour les équipements de protection individuelle (ÉPI);
  • Bonification des matériaux de surface dans les endroits les plus à risque;
  • Ajout de salles de toilette dédiées pour le personnel;
  • Ajout dans les services alimentaires pour éviter les croisements propres/souillés;
  • Bonification des systèmes de ventilation

72 CHAMBRES PRÊTES À L'ÉTÉ PROCHAIN

La Maison des aînés et alternative de Drummondville sera située au 450, rue Hériot, soit sur le terrain de l'ancien complexe Foster qui comprenait le dépanneur Poutine Heriot et qui a été démoli en janvier dernier. 

Le projet qui comptera 72 chambres avec toilette et douche adaptées réparties à travers 6 unités de vie de 12 places chacune. Le chantier débutera après les vacances de la construction et devrait être complété à l'été 2022.