Mathieu Audet veut améliorer la qualité de vie à Drummondville

Mathieu Audet

Mathieu Audet a officiellement confirmé sa candidature pour l'élection à la mairie de Drummondville.

Des membres de la communauté d'affaires étaient présents en plus des conseillers municipaux Stéphanie Lacoste et Alain Martel ainsi que de l'ex-conseiller Pierre Levasseur.

Courtoisie - Marc-Olivier Paquin

L'ancien chef de cabinet du maire sortant Alexandre Cusson et impliqué dans le baseball va quitter temporairement son emploi à la Ville (congé sans solde) dans les prochains jours afin de se consacrer à la campagne électorale. M.Audet explique qu'il voulait assurer une transition sur les dossiers qu'il gère comme directeur des services du développement et des relations avec le milieu. Il a précisé les détails entourant son départ.

Mathieu Audet

Ville de Drummondville

"La loi me permet de prendre un congé sans solde. Je vais me retirer de l'ensemble des dossiers de la Ville, je vais faire fermer mes accès, je vais rembourser mon cellulaire. Bref, je ferai tout ce qu’il faut pour qu'il n'y ait pas un sou des contribuables qui me sont légués pour faire cette campagne. Je serai le plus éthique possible !"

DOSSIERS PRIORITAIRES

Le professeur de formation dévoilera sa plateforme électorale plus tard, mais a déjà laissé paraître certaines de ses priorités même s'il est conscient que le mandat sera de courte durée et qu'il veut respecter le cadre financier.

Il prône l'amélioration de la qualité de vie sous toutes ses formes, notamment pour les familles avec l'ajout d'offre en loisirs et en infrastructures en plus DE vouloir déposer une Politique des loisirs.

M.Audet souhaite mettre l'emphase sur le centre-ville en créant une Commission qui réunirait les citoyens, institutions et commerçants pour parler développement du secteur.

Il met aussi l'emphase sur la réparation des routes, notamment les intersections Heriot et des Frères ainsi que Lindsay/Poirier/boulevard Mercure en plus de la rue St-Georges entre le pont et le boulevard St-Joseph.

Le candidat à la mairie désire aussi stimuler la croissance économique en ajoutant rapidement un autre parc industriel axé sur l'innovation. Le milieu devrait aussi continuer d'offrir des formations pour palier à la pénurie de main-d'oeuvre et il souhaite la construction d'une résidence pour étudiants près du campus de l'UQTR.

La protection de l'environnement par la densification des quartiers au lieu de l'étalement urbain en plus du développement de la mobilité durable seront aussi au coeur de son programme.

CAMPAGNE ÉLECTORALE À VENIR

Son lancement officiel de campagne électorale s'effectuera le 12 mars prochain. Jusqu'à présent, seul l'homme d'affaires Alain Carrier a aussi confirmé sa candidature pour l'élection qui se tiendra le 3 mai prochain.