Nouvel outil pour gérer le passage des appareils au-dessus de Drummondville

Nouvelle_Aeroport-min

Le départ annoncé de l'école de pilotage Select Aviation de l'aéroport de Drummondville d'ici juillet prochain fait réagir.

Une entente intervenue entre les diverses parties met finalement un terme aux poursuites de près de 11 millions $ intentées par des résidents du secteur qui se plaignaient du bruit. Le nombre de plaintes aurait cependant drastiquement baissé dans les derniers mois. Le contenu et la nature de l'entente demeurent encore inconnus.

Select Aviation a développé d'autres sites au Québec, notamment à Gatineau, où elle souhaiterait étendre ses services.

Gracieuseté
 

 

LES APPAREILS DOIVENT MAINTENANT S'ANNONCER

Dans les derniers jours, de nouveaux outils ont été installés à l'aéroport afin de pouvoir connaître plus précisément la provenance des appareils survolant Drummondville. Chacun doit dorénavant signaler sa présence à la tour de contrôle en empruntant l'espace aérien drummondvillois

Martin Dupont, directeur général de la Société de développement économique de Drummondville (SDED) :

Courtoisie

"Quand ils arrivent sur le pourtour de la ville, qu'ils atterrissent à Drummondville ou qu'ils ne font que passer, ils sont obligés de s'annoncer. (...) C'est nous qui avons demandé la permission d'installer cette station et Transport Canada nous l'a accordé en acceptant aussi de le mettre dans ses livres nationaux."

 

DE NOUVEAUX HANGARS ?

L'organisation continuera de développer le site de l'aéroport alors que l'ajout de hangars n'est pas écarté et le démarchage auprès d'entreprises voulant utiliser les installations se poursuit.