Party dans l'avion : l'organisateur menace de poursuivre Sunwing

L'organisateur James William Awad reproche aux compagnies aériennes d'avoir abandonné 154 Québécois au Mexique - Facebook

L'organisateur du controversé voyage au Mexique le mois dernier, James William Awad, accuse la compagnie Sunwing d'avoir « abandonné » les voyageurs dans le Sud.

Awad a l’intention de poursuivre la compagnie aérienne pour rupture de contrat. «On a abandonné 154 Québécois au Mexique», a-t-il mentionné dans une conférence de presse présentée cet avant-midi. 

L'homme d'affaires blâme aussi Air Canada et Air Transat pour avoir laissé les fêtards au Mexique «sans savoir s’ils pouvaient se payer une autre nuit à l’hôtel» ou s’ils «pouvaient se payer de la nourriture». «Vous devriez avoir honte», a lancé ce dernier dans une courte déclaration. 

Il a tenu à s’excuser pour les «personnes qui n’ont pas respecté les règles sanitaires» dans l’avion, mais «on a mis tout le monde dans le même bateau», s'est défendu Awad, qui considère que la décision des transporteurs est «illégale».

«Je n'ai jamais eu de problèmes avec les autorités», a lancé M. Awad aux journalistes lorsque questionné sur ses entreprises. 

Awad avait précédemment publié une déclaration officielle sur son blogue quant au vol controversé à Cancún. «Je peux comprendre pourquoi les citoyens peuvent être fâchés à la suite des évènements», avait déclaré l’homme de 28 ans.

Selon certains médias, en 2015, James William Awad a été mis à l’amende par l’Autorité des marchés financiers pour avoir exercé illégalement le métier de courtier en valeurs mobilières.