Pesticides bannis à Drummondville dès 2022

2021_10_04_CP_DMV_Bannissement_pesticides_vF_1024x683

L'utilisation des pesticides sera officiellement bannie à Drummondville dès le 1er janvier prochain. La Ville ne permettra dorénavant que les biopesticides et certains pesticides permis par le ministère de l'Environnement.

Les contrevenants s'exposent à des amendes pouvant aller jusqu'à 4000 $.

Drummondville appuie notamment sa décision sur le fait que l'utilisation des pesticides de synthèse se réalise surtout dans un objectif d'esthétique des pelouses.

Une dérogation pourrait être accordée dans le cas d'une infestation si toutes les alternatives ont été tentées sans succès. Les propriétaires devront aviser leurs voisins par écrit, entre 48 et 72 heures avant l'application du pesticide en question.

Les 20 entrepreneurs spécialisés devront continuer d'effectuer une demande de permis d'application annuelle et tenir un registre pour chacune des applications qu'ils réaliseront sur le territoire.

Istockphoto/v_zaitsev

UN PAS VERS LE CHANGEMENT

L'abolition de l'utilisation des pesticides aura un impact dans les finances des Drummondvillois.

Le Groupe Lambert (Aménagement paysager Lambert et Nutrite Mario Lambert) à Drummondville utilise les biopesticides depuis 4 ans.

Son propriétaire, Mario Lambert, estime que les clients qui passeront des pesticides de synthèse aux biopesticides doivent s'attendre à voir leur facture grimper de 20% à 30%.

Il estime toutefois que l'industrie et la clientèle saura s'adapter à cette nouvelle mesure.

Reste à voir maintenant de quelle façon la Ville de Drummondville s'assurera de l'application de son règlement tant chez les entrepreneurs que chez les particuliers.

 

* En collaboration avec Jennifer Gravel, journaliste Noovo Info Drummondville