Pornographie juvénile : Alexis Grenier-Nadeau écope d'une peine de prison

Alexis Grenier-Nadeau CR Éric Beaupré

Un Drummondvillois vient de recevoir une peine d'emprisonnement relativement à de la pornographie juvénile.

Alexis Grenier-Nadeau écope de six mois d'emprisonnement pour possession d'images et de fichiers informatiques de pornographie juvénile en plus d'une probation de deux ans alors que deux accusations furent retirées dans le dossier.

L’accusé poursuivra également ses différentes thérapies déjà entreprises et sera inscrit au registre des délinquants sexuels pour 10 ans.

Le jeune homme de 25 ans avait été appréhendé en janvier 2020 lors d'une opération policière lui qui n'avait pas d'antécédent en semblable matière.

Éric Beaupré - Vingt 55