Pornographie juvénile : sentence pour un récidiviste Drummondvillois

Michel Turcot - Facebook

Un Drummondvillois récidiviste en matière de pornographie juvénile se voit imposer une sentence d'incarcération d'un peu moins de 3 ans (1011 jours). Il reste cependant 678 jours d'emprisonnement à purger pour Michel Turcot en raison de la détention préventive.

Il devra également être inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.

L'individu de 28 ans avait été appréhendé à l'hiver 2020 pour avoir eu en sa possession et avoir accédé à de la pornographie juvénile.

ARRÊTÉ PLUS D'UNE FOIS

Il a des antécédents en semblables matières alors qu'il a été arrêté à au moins deux autres reprises et a déjà purgé des peines d'emprisonnement pour le même genre de dossiers.

Il récidiverait souvent après ses libérations en utilisant de faux comptes malgré des blocages dans son matériel informatique.