Roland Baker fut démembrée et décapitée

Palais de justice - Dr'ville (gros plan)

Plusieurs éléments troublants ont été présentés au procès de Félix Pagé accusé de meurtre non prémédité et d'outrage au cadavre de Roland Baker.

La pathologiste judiciaire Liza Boucher est venue affirmer que la victime avait été frappée avec violence avec un objet contondant avant d'être décapitée.

Rappelons que le sexagénaire avait été retrouvé sans vie dans son domicile de la rue Plamondon en mai 2017 après plusieurs heures de recherches.

La poursuite a aussi fait entendre des témoignages parlant de la consommation de stupéfiants de l'accusé et du fait qu'il devait faire un contrat de démolition chez la victime. 

La Couronne continuera d'appeler des témoins aujourd'hui (jeudi).

Les procès pourraient s'échelonner sur 1 mois dans ce dossier.