Site d'enfouissement : des groupes demandent à Québec d'agir

WM - Site d'enfouissement - vue aérien - Comité vigilance

Des intervenants du grand Drummond demandent au ministère de l'Environnement de retirer le permis d'exploitation émis à Waste Management (WM).

La demande est appuyée, entre autres, par le Groupe d'opposants au dépotoir de Drummondville et du Comité vigilance hydrocarbure de Drummondville. Les groupes disent être appuyés notamment par plusieurs organismes du grand Drummond ainsi que de syndicats de divers milieux.

Le groupe, qui milite pour la fermeture du site de WM, estime que Québec doit se ranger derrière la récente décision de la Cour supérieure du Québec.

Roger Pomerleau représente le Comité vigilance hydrocarbure de Drummondville.

 

" Le gouvernement veut rajouter 430 000 tonnes par années pendant 10 ans alors que les citoyens se sont prononcés contre cela et que les Cours de justice leur ont donné raison. Pendant ce temps, nos deux députés de la région ne font rien!"

Comité de vigilance - Waste Management 
*** La phase 3B était projeté à gauche des phases 2 et 3A.

 

UNE BATAILLE DEVANT LA JUSTICE

En février, le tribunal a tranché en faveur de la Ville de Drummondville dans son conflit contre Waste Management (WM).

L'entreprise exigeait de Drummondville une modification à son règlement de zonage afin de poursuivre l'enfouissement à son site 3B du secteur St-Nicéphore.

Dans son jugement, le juge Christian Immer, confirme que l'enfouissement n'est pas un usage permis dans la zone visée par la multinationale. Ainsi, Drummondville n'est pas tenue d'autoriser l'agrandissement du site d'enfouissement de Waste Management.

Le gouvernement du Québec, en raison de ses pouvoirs, est le seul acteur qui pourrait renverser la situation.

D'ailleurs, avant le jugement, Québec a donné son feu vert à WM pour enfouir 430 000 tonnes de matières résiduelles par an sur son site 3B pendant 10 ans.

Le ministère de l'Environnement estime que la poursuite de l'exploitation du site est essentielle pour répondre aux besoins actuels d'élimination des déchets.

Les intervenants contre le site d'enfouissement demandent à Québec de retirer son autorisation pour mettre fin aux activités de WM à Drummondville.

La phase 3A du site d'enfouissement de Waste Management atteindra sa fin de vie utile au printemps 2021.