St-Cyrille-de-Wendover en expansion à grande vitesse

St-Cyrille - Pancarte village

St-Cyrille-de-Wendover doit gérer sa croissance qui continue de bien progresser alors que 2021 sera une année chargée sur plusieurs dossiers.

L'annonce récente d'un nouveau CPE de 80 places a suscité l'intérêt de nombreuses jeunes familles pour s'établir dans la municipalité. La municipalité est toujours en attente pour l'approbation d'une nouvelle école primaire sur son territoire alors que plus de 200 enfants doivent présentement fréquenter les écoles du secteur St-Charles. Le projet du futur centre communautaire continue de cheminer, mais ne se concrétisera pas avec quelques années. 

La municipalité est à travailler avec son aménagiste à savoir où seront situés plus précisément ses nouveaux bâtiments.

De nouveaux développements domiciliaires prendront aussi de l'ampleur dans les prochains mois, notamment dans le Domaine Audet et le Domaine Hébert.

Pour faciliter le développement et la croissance de la municipalité, la mairesse, Hélène Laroche, mise sur le transport collectif :

"On a des logements de libres parce que les gens ne veulent pas venir rester à St-Cyrille à cause du problème du transport. Les personnes âgées se concentrent à Drummondville où ils sont en mesure d'avoir le tranport en commun et être près de leur médecin. (...) Puis, de nouveaux besoins se sont présentés, notamment pour les entreprises qui sont en périphérie et qui ont besoin d'employés."

Gracieuseté

- Hélène Laroche, mairesse

Une démarche concertée avec la MRC Drummond et une firme externe est en cours sur ce dossier.

LA PANDÉMIE RETARDE DES PROJETS

Par ailleurs, le réaménagement majeur du parc Guèvremont au centre du village est toujours prévu. 800 000 $ devraient être investis dans ce projet qui comprendra notamment l'ajout de jeux d'eaux, de modules et d'un sentier. Des retards administratifs causés par la pandémie expliquent cependant que la réalisation tarde.

Les ateliers municipaux seront aussi réaménagés près du restaurant des 3 Étoiles afin de pouvoir notamment stocker les abrasifs . Un projet de plus de 600 000 $. La réfection majeure de la rue St-Louis s'effectuera aussi dans les prochains mois, surtout les infrastructures souterraines. L'agrandissement de la caserne incendie a cependant dû être reporté à 2022 en raison des retards administratifs en raison de la situation actuelle.

ÉLECTIONS : LA MAIRESSE NE VEUT PAS SE PRONONCER 

Mme Laroche priorise également le dossier du développement de la fibre optique qui tarde à se confirmer pour compléter le branchement d'une partie du territoire à internet haute vitesse.

Plus personnellement, la mairesse Laroche n'a pas voulu préciser si elle se présentera aux élections municipales de novembre prochain. Bien que le ministère ait confirmé la tenue d'un scrutin, reste à connaître les modalités qui seront dictées par l'évolution de la pandémie de COVID-19.