Un 2e confinement difficile pour l'industrie de la restauration

restaurant

La fermeture des salles à manger des restaurants à compter de demain (samedi) provoque une seconde onde de choc dans l'industrie.

La MRC de Drummond étant en zone rouge, les restos ne pourront compter que sur la livraison, les mets pour emporter et le service à l'auto.

Déjà fragiliser leur du premier confinement, l'industrie de la restauration pourrait perdre plusieurs joueurs au fil des semaines.

François Meunier est vice-président des Affaires publiques et Gouvernenementales pour l'Association Restauration Québec.

     "On souhaite que la stratégie gouvernementale soit efficace, qu'on soit fermé le moins longtemps possible. On devra quand même tenir compte que notre industrie vivra des difficultés pendant de nombreux mois encore. Ce n'est pas juste les jours restants du mois d'octobre qui nous inquiète, c'est le mois de novembre, le mois de décembre. Ça reste quand même extrêmement inquiétant à ce moment-là."

L'Association Restauration Québec procèdera la semaine prochaine à un sondage auprès de ses membres. Les résultats de ce sondage donneront un aperçu de l'avenir de la restauration un peu partout au Québec.

 

* En collaboration avec Yannick Rochette, journaliste Bell Média - Drummondville