Un pas de plus vers la réalisation du projet de TGF de VIA Rail

Train - Via Rail à Drummondville

Un pas de plus est fait vers la réalisation du projet de train à grande fréquence (TGF) de VIA Rail.

Après plusieurs années d'attente, Ottawa opte pour donner son feu vert au projet de TGF plutôt qu'à celui incluant un train à grande vitesse (TGV).

D'ici 2030, si tout va bien, le TGF devrait relier Québec à Toronto en passant par Trois-Rivières et Ottawa.

Les trains rouleront à une vitesse maximale de 200 km/heure. Le trajet Montréal-Québec par exemple serait réduit de 30 minutes pour un total de 3 heures.

Le ministre fédéral Jean-Yves Duclos.

 

" La vitesse oui, mais ce n'est pas la vitesse qui fait la grande différence. C'est surtout à nouveau la fréquence, la fiabilité et la connectivité qui font le plus de différence. C'est pour ça qu'on investit sur un gros tronçon, entre Québec et Toronto. On aurait très bien pu vouloir se connecter juste entre Montréal et Toronto. C'était le projet d'ailleurs de l'ancien gouvernement."

 

PREMIÈRES ÉTAPES

Le gouvernement du Canada en est donc aux premières étapes de préparation du processus d’approvisionnement pour créer un nouveau service ferroviaire dans le corridor Toronto-Québec. Ces étapes comprennent notamment une consultation auprès des groupes autochtones et des communautés pour obtenir leurs opinions sur le projet, une consultation auprès des intervenants du secteur privé pour déterminer la capacité et pour obtenir leurs points de vue sur le meilleur modèle de prestation des services et l’accélération des pourparlers avec les compagnies de chemin de fer partenaires pour négocier l’établissement d’itinéraires exclusifs permettant d’accéder au cœur des villes et d’en sortir.

Le gouvernement du Canada prévoit finaliser le modèle de prestation des services et le lancement du processus pour sélectionner un partenaire du secteur privé au cours de l’automne.  La demande de propositions faite dans le cadre du processus d’approvisionnement devrait être avoir lieu à l’automne 2021.

Peter McCabe/The Canadian Press

 

UN PROJET AUSSI POUR DRUMMONDVILLE

Le projet de train à grande fréquence de VIA Rail prévoyait, dans sa forme initiale, la construction d'une plaque tournante (un "hub") à Drummondville.

Il s'agit d'une installation regroupant plusieurs liaisons dont il est le point central.

Le "hub" permettrait à Drummondville d'accueillir toutes les activités de transport de passagers entre Montréal et Québec sur la Rive-Sud du Saint-Laurent. 

Ainsi, tous les départs en direction de Montréal ou de Québec se feraient à partir de Drummondville et le retour également.

Il n'a pas été question dans l'annonce d'aujourd'hui (mardi) de ce volet particulier du projet de TGF.

VIA Rail

 

DES RÉACTIONS POSITIVES

Malgré tout, la Chambre de commerce et d'industrie Drummond, qui appuie le projet depuis ces débuts, a réagi positivement à la nouvelle.

Son président, Dominic Guévin, affirme que chaque nouveau pas dans le développement du projet de TGF est un pas dans la bonne direction.

Il estime toutefois que la région pourra se réjouir davantage "lorsque la fréquence du passage des trains augmentera sur la rive sud du Saint-Laurent et lorsque le projet de plaque tournante à Drummondville sera confirmé".

 

Avec les informations d'Annie Gagnon, journaliste Noovo Info Montréal