Un premier procès pour René Bergeron à Victoriaville

Salle de Cour - jugement I Stock - Vladstudioraw

Le premier procès de René Bergeron, accusé de crimes sexuels, s'est ouvert aujourd'hui (mardi) au palais de justice de Victoriaville.

L'homme de 51 ans fait face à une accusation d'agression sexuelle et une accusation de voies de fait. Les évènements reprochés auraient eu lieu le 6 décembre 2020 à Warwick. La plaignante est une jeune femme de 18 ans.

Une ordonnance de non-publication a été émise par le tribunal afin de protéger l'identité de la présumée victime.

Seul témoin de la Couronne, la jeune femme affirme avoir été agressée dans le véhicule de l'accusé, dans un secteur boisé de Warwick.

René Bergeron nie les gestes qu'on lui reproche. Son avocat plaide d'ailleurs le prononcé d'un acquittement pour les deux chefs d'accusation.

La juge Dominique Slater a pris le dossier en délibéré. Une date pour dévoiler le verdict pourrait être choisie ce vendredi.

PREMIÈRE PROCÈS SUR 3

René Bergeron doit faire face à la justice dans 2 autres dossiers.

Dans l'un, prévu le 7 septembre, il fait face à 3 chefs d'accusation, soit contact sexuel, incitation à des contacts sexuels et agression sexuelle. Dans ce dossier, la présumée victime est âgée de moins de 16 ans. Les faits reprochés auraient eu lieu le 5 mai 2020 à Victoriaville.

René Bergeron fait aussi face à 5 chefs d'accusation dans un 3e dossier. Il s'agit d'agression sexuelle, séquestration, voies de fait et menace de mort. Cette fois, les faits reprochés auraient eu lieu le 9 février 2021 à Victoriaville.