Une recherche sur la violence chez les aînés à partir de Drummondville

Recherche violence couples aînés Cégep-min

Le Centre collégial d'expertise en gérontologie du Cégep de Drummondville dirigera une recherche-action sur la violence au sein des couples âgés. Le CCEG a obtenu une subvention de près de 175 000$ du Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC).

Le but de la recherche sera de prévenir et contrer la violence au sein des couples âgés vivant à domicile en période de confinement. Les travaux menés à Drummondville permettront notamment la réalisation, la diffusion et l'évaluation de capsules vidéo de sensibilisation. 

Plusieurs partenaires participeront au projet dont SOS Violence conjugale, la Maison d'hébergement Simonne-Monet-Chartrand, l'Équipe de Recherches appliquées et interdisciplinaires sur les Violences intimes, familiales et structurelles (RAIV), ainsi que l'Institut et Haute École de la Santé La Source.

" Par les connaissances et les capsules vidéo qui seront produites, cette recherche-action contribuera à prévenir et à contrer la violence au sein des couples âgés vivant à domicile en période de confinement, mais aussi de post-confinement. Elle favorisera une meilleure connaissance et reconnaissance de cette violence pouvant survenir au sein de couples âgés. Elle pourra sensibiliser davantage les personnes qui subissent de la violence conjugale, leurs partenaires (agresseurs) et l'entourage à agir dans de telles situations, et à faire appel aux organismes en violence conjugale. Par conséquent, cette recherche-action concourra à la santé, au bien-être, à la qualité de vie et à la sécurité des personnes aînées québécoises ". 

- Marie-Ève Bédard, Ph. D., chercheure et conseillère pédagogique à la recherche