Vague de dénonciations au Cégep de Drummondville

Cégep - Entrée étudiants 2020

Le récent mouvement de dénonciations d'inconduites sexuelles touche le Cégep de Drummondville. L'établissement collégial a même dû effectuer une publication sur sa page Facebook pour réitérer son engagement envers le dossier.

Le Cégep prend ainsi position contre le harcèlement et les agressions de toutes natures, dont sexuelles. L'établissement a mis en place un Guichet unique sur la question en mars de l'an dernier et une ressource y est même dédiée.

Plusieurs étudiants actuels et anciens déplorent cependant le fait que les plaintes déposées tomberaient dans l'oubli.

Le Cégep se défend par le fait que les suivis à ses dossiers sont confidentiels alors que les sanctions doivent demeurer secrètes en raison de la politique interne. Des membres de l'administration de l'établissement ont même communiqué directement et personnellement avec chacune des personnes qui avaient émis des doutes publiquement sur la question.

Rappelons que le Cégep a aussi adopté une politique sur les violences à caractère sexuel qui définit ce qu'est une agression, du harcèlement, du cyberharcèlement ou une inconduite.