Viol à St-Guillaume : l'appel de l'agresseur est rejeté

El Houssine EN NAMLI @Cr Photo Eric Beaupré vingt55-002

L'appel du verdict dans un dossier de viol d'une femme à St-Guillaume a été rejeté. El Houssine En Namli contestait le verdict de culpabilité pour cette affaire qui remonte à 2015.

L'homme de 50 ans aurait commis les gestes inappropriés à la résidence de la victime qu'il avait connue par le web.

La Cour d'appel a rejeté la demande de l'accusé. Elle donne raison à la juge Claire Desgens de la Cour du Québec qui avait conclu que :

la preuve était plus que convaincante que l'accusé s'était "carrément imposé à la plaignante, tant dans ses textos que lors de sa visite. Aucun effort d'imagination n'est nécessaire pour déduire que cette attitude s'est ensuite perpétuée lors de sa relation sexuelle".

En Namli a été déclaré coupable d'agression sexuelle en avril 2018. Il a reçu une sentence de 2 ans moins un jour et une probation de 3 ans après sa détention.

La Cour d'appel l'oblige à remettre son passeport au palais de justice de Drummondville. Une ordonnance d'incarcération a aussi été prononcée.

En collaboration avec Jennifer Gravel, journaliste Bell Média Drummondville