Vivre une situation d'itinérance en temps de pandémie

Itinérance_guitario_opt

Les services d'hébergement en itinérance sont toujours sollicités à Drummondville.

La région compte 16 places en hébergement en itinérance à l'Ensoleilvent et 5 places auprès de l'organisme Habit-Action.

Selon le CIUSSS de la Mauricie/Centre-du-Québec, au dernier bilan, 16 des 21 places en hébergement étaient occupées.

Évidemment, il s'agit d'un chiffre approximatif compte tenu des départs et des arrivées des personnes en situation d'itinérance.

L'imposition du couvre-feu par le gouvernement du Québec ne semble pas avoir eu beaucoup d'impact à ce jour.

Julie Michaud est agente d'information au Service des communications du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

 

" Aucune situation particulière n'a été portée à notre attention en termes de disponibilité ni en termes de besoins de places supplémentaires en contexte de couvre-feu. Les places disponibles semblent être suffisantes. Nous suivons évidemment la situation de près et nous sommes en lien étroit avec les différents partenaires du territoire, dont des organismes communautaires et des policiers de la Sûreté du Québec."

 

Les organismes en travail de rue et les équipes en itinérance du CIUSSS MCQ assurent une offre de service diversifiée pour aider les personnes en situation d'itinérance, dont du soutien, du repérage et de l'hébergement. 

Le CIUSSS MCQ et ses partenaires travaillent aussi sur un plan d'action afin de soutenir les gens en situation d'itinérance qui refusent d'être hébergés dans des ressources. Malgré la bonne volonté des diverses équipes, il s'agit d'un enjeu.