2,1M$ pour le projet de relance de La Tribune

photo tribune 25 oct

Le projet de relance sous forme de coopérative de solidarité de La Tribune a jusqu'ici amassé 2,1 M$. 

Le Comité de mobilisation régionale pour la relance du journal a annoncé aujourd'hui avoir atteint son objectif de recueillir 500 000 $ auprès des gens d’affaires.

Les employés de La Tribune ont aussi voté mercredi en faveur d’une contribution de 600 000 $ sur une période de 5 ans.

La campagne de démarrage de coopératives de solidarité a aussi permis d'amasser 50 000$. 

Ajoutons également une somme d’un million de dollars en nouveaux investissements publicitaires au cours des trois ou cinq prochaines années.

Maintenant, les parties intéressées à racheter les quotidiens, dont le propriétaire Groupe Capitale Médias (GCM)  a déclaré faillite, ont jusqu'au 7 novembre pour déposer leur proposition. 

L’identité de l’acheteur sera connue le 20 novembre.

'' Il y a encore de l'incertitude puisque la décision concernant le repreneur n'a pas encore été prise. Est-ce que c'est la Coopérative qui sera choisie ou bien est-ce que le gouvernement va décider qu'un autre repreneur assurera la pérennité de nos journaux? Nous ne le savons pas. On pense que la Coopérative qui a été créée est une belle solution pour le gouvernement. Je tiens à souligner l'engagement dont les gens de Sherbrooke et de l'Estrie ont fait preuve pour garder le journal. C'est vraiment exceptionnel! '' -Le porte-parole du Comité de mobilisation régionale pour la relance de La Tribune, Jean Perrault.

Rappelons que la formation d’une coopérative de solidarité est le véhicule proposé pour développer un nouveau modèle d’affaires, qui assurera la pérennité de la mission de La Tribune et le maintien d’une équipe d’information régionale.