Arrêté trois fois en quatre jours pour violence conjugale

Violence conjugale ISTOCK lolostock

Le dicton ''jamais deux sans trois '' s'applique pour cet homme de 32 ans de Sherbrooke qui devra comparaître aujourd'hui pour une affaire de violence conjugale. 

C'est que le suspect a été arrêté trois fois pour le même motif cette semaine. 

Tout a commencé dans la soirée du 21 juillet  alors qu'il aurait commis des voies de fait sur son ex-conjointe, une femme âgée dans la quarantaine.  

Il a été arrêté le lendemain, le 22 juillet, puis libéré avec promesse à comparaître et une condition de ne pas entrer en contact avec cette dernière.  

Or, moins de 2h après sa libération, il s'est rendu directement chez la victime sur la rue McGregor pour la convaincre de retirer sa plainte. 

Il a donc été arrêté pour une deuxième fois le même jour et a été gardé détenu jusqu'à sa comparution prévue le lendemain matin, 23 juillet. 

'' Après sa libération du palais de justice , il s'est rendu de nouveau chez son ex-conjointe dans en soirée du 24 juillet. Les policiers sont intervenus vers 00h55 alors qu'il avait de nouveau commis des voies de fait sur la victime. Il a même tenté de se sauver par le balcon du 4e étage. Il a été arrêté et est actuellement détenu. Il doit comparaître ce matin. '' - L'agent Samuel Ducharme du Service de police de Sherbrooke. 

Le suspect doit être accusé de voies de fait et de bris de conditions.