COVID-19: Les vacances dans le sud durant les Fêtes sont à éviter

François Legault déconseille fortement aux Québécois d'aller en vacances à l'étranger pendant la période des Fêtes. - Unsplash-Lynda Hinton

Si vous étiez sur le point d'acheter des billets d'avion pour aller passer Noël au chaud dans le sud, vous devriez changer vos plans.

François Legault déconseille fortement aux Québécois de partir en vacances à l'étranger pendant la période des Fêtes et les prochains mois. Plusieurs téméraires souhaitent échapper à l'hiver en allant se réfugier dans une destination soleil, malgré la pandémie et les consignes des autorités qui recommandent d'éviter tout voyage non essentiel. La majorité des destinations n'impose pas de quarantaine.

«Ce n'est vraiment pas une bonne idée» a laissé tomber le premier ministre en conférence de presse cet après-midi. Entouré du ministre de la Santé, Christian Dubé et du directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, le premier ministre invite la population à rester au Québec, tant qu'il n'y a pas de vaccin contre la COVID-19.

Alors que le Québec enregistre aujourd'hui 1124 nouveaux cas de COVID-19 et 45 décès supplémentaires, François Legault craint que les gens reviennent infectés de leur voyage et que le scénario de la semaine de relâche ne se répète.

«D'aller dans un tout inclus, avec bien du monde, rappelons-nous ce qui nous est arrivé après le congé scolaire au début mars. On a eu plein de Québécois qui sont revenus qui avaient la COVID. [...] Il y en a qui vont être malades et qui vont aller occuper des lits dans nos hôpitaux et faire travailler encore davantage le personnel du réseau de la santé.»

-François Legault, premier ministre du Québec

 

Pas plus de deux rassemblements à Noël

François Legault a senti le besoin de préciser son contrat moral proposé la semaine dernière aux Québécois pour Noël.

Ceux qui ne pourront se mettre en quarantaine une semaine avant les Fêtes devraient éviter les soupers de Noël, avec d'autres ménages que le leur.

Le premier ministre resserre les règles après avoir reçu un avis plus clair de la Santé publique et demande officiellement de se limiter à deux rassemblements de 10 personnes maximums, entre le 24 et le 27 décembre.

«Il y a 4 jours de disponibles, mais on veut qu'il y ait seulement 2 jours d'utilisés. Ça exclut les soupers qu'on peut faire avec ceux qui habitent dans la même maison.» 

-François Legault, premier ministre du Québec

«Maximum deux, idéalement un si c'est possible. [...] Ce n'est pas Copacabana et le festival de Rio qu'on vous demande de faire, de grâce!»

-Dr Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique

La Santé publique a indiqué que pour que ces rassemblements puissent avoir lieu à Noël, le nombre de cas quotidiens de COVID-19 devra passer sous la barre du 1000, ce qui n'est pas le cas présentement.