Fausse alerte à l'E. Coli : Sherbrooke ignore la cause de contamination

eau enigme facile

Fausse alerte à la bactérie E. Coli à Sherbrooke : les autorités ignorent toujours la cause de la contamination.

Voilà ce qu'a révélé la Ville de Sherbrooke, aujourd'hui (mercredi), en point de presse.

En septembre dernier, une fausse alerte à la bactérie E. Coli avait forcé quelque 150 000 citoyens de Sherbrooke à faire bouillir leur eau pendant 2 jours.

Un premier test avait révélé un taux anormalement élevé de la bactérie, mais lors d'une seconde analyse aucune contamination réelle n'avait été constatée.

Malgré l'embauche d'une firme externe et plusieurs expertises, la Ville de Sherbrooke ignore d'où vient le contaminant à l'origine du "faux positif".

La Ville de Sherbrooke précise que l'expérience a mené à une révision en profondeur des processus d’échantillonnages et d’analyses de l'eau potable.