61 chantiers routiers majeurs à Sherbrooke en 2021

Travaux routiers

Comme à chaque printemps, la Ville de Sherbrooke a présenté, cet après-midi, son plan concernant les chantiers qui seront menés, cette année. Au total, 61 chantiers routiers majeurs seront réalisés pour un investissement s’élevant à 40,9 millions de dollars.

Les types de construction comprennent la reconstruction des infrastructures sous-terraines (égouts et aqueduc – 8,3 km), la réfection de la chaussée (21,2 km), l’ajout ou la réfection de trottoirs (7,8 km) et l’ajout de pistes cyclables (4,7 km).

Pour stimuler l’économie, 53 % des travaux seront effectués par des entreprises privées, et la balance par les employés de la Ville.

« Tous les secteurs du territoire seront touchés par des travaux routiers et les usagers et usagères de la route devront faire preuve de vigilance. Six chantiers pourraient davantage perturber les habitudes de la population », estime la directrice du Service des infrastructures urbaines, Mme Caroline Gravel.

Les voici :

  1. Rue Galt Ouest, entre les rues Belvédère Sud et Alexandre : reconstruction des infrastructures souterraines et de la chaussée, modifications géométriques et implantation de voies cyclables unidirectionnelles.
  2. Rue King Ouest, entre les rues J.-A.-Bombardier et Radisson : resurfaçage de la chaussée.
  3. Rue King Est, entre le chemin Duplessis et la rue Raby : resurfaçage de la chaussée.
  4. Rue Galt Ouest, entre les rues Frédéric-Paré et de Lisieux : reconstruction des infrastructures souterraines et aménagement de voies cyclables unidirectionnelles.
  5. Rue Murray, entre les rues Chalifoux et Woodward : reconstruction des infrastructures souterraines et construction d’un deuxième trottoir.
  6. Chemin des Pèlerins, entre les rues du Baron (sud) et du Baron (nord) : reconstruction des infrastructures souterraines et aménagement de voies cyclables unidirectionnelles.

Le plan des travaux pourrait être revu en cours de route. La pandémie et l'approvisionnement en matière première peuvent avoir un impact sur le déploiement des constructions, indique la Ville.

Afin de veiller à la sécurité des signaleurs routiers, la limite de vitesse sera diminuée de 20 km/h aux abords des chantiers et les patrouilleurs assureront une présence accrue.

Une carte interactive, permettant de visualiser les chantiers et qui est mise à jour fréquemment, est déjà disponible. La Ville a revu son plan de communication, afin de rejoindre les citoyens affectés par les chantiers avant le début des travaux.