Accident de travail chez Domtar: la CNESST dévoile les résultats de son enquête


À gauche: Échafaudage  (Fournie | CNESST)

Les circonstances s'éclaircissent quant aux événements tragiques survenus à l'usine Domtar de Windsor le 26 octobre 2021.

Alors qu'ils effectuaient des travaux d'entretien dans le lessiveur de l'usine, deux travailleurs ont été écrasés mortellement sous le poids de l'échafaudage qui s'est effondré. Plusieurs autres travailleurs ont également été blessés dans l'affaissement de la structure.

Le rapport publié par la CNESST conclut que la conception de l'échafaudage comportait plusieurs lacunes, ce qui a occasionné l'effondrement de l'infrastructure d'une hauteur de 39 mètres et qui a coûté la vie d'Hugo Paré, 22 ans, et Yan Baillargeon, 39 ans.

Après une enquête de 11 mois, les inspecteurs ont déterminé que la sécurité de l'installation a été surestimée, la charge maximale de la structure a été surpassée, et des pièces servant normalement au renforcement de l'échafaudage étaient manquantes.

C'est le poids des deux travailleurs sur le plancher d'un des niveaux inférieurs de l'échafaudage qui a créé une charge excédant la résistance maximale.

«Sous la charge, le poteau s'est rupturé, entrainant l'effondrement de l'échafaudage avec les travailleurs qui s'y trouvaient», a soutenu la CNESST.

À lire également | Domtar : les billots de bois s'accumulent en bordure de route

D'ailleurs, selon les témoignages reccueillis après l'accident, aucun ingénieur n'était passé au préalable pour vérifier si la structure était sécuritaire.

«À la suite de l'accident, la CNESST a ordonné la suspension des travaux d'entretien prolongé du lessiveur. De plus, la CNESST a exigé à l'entreprise Domtar inc., qu'elle élabore une méthode de travail sécuritaire pour le montage d'un échafaudage dans le lessiveur», a indiqué la Commission. 

Domtar s'est ensuite conformée aux exigences et aux demandes de la CNESST, et a pu ainsi reprendre les travaux d'entretien.

Les conclusions de l'enquête seront remises à différents organismes, comme l'Ordre des ingénieurs du Québec, l'Association québécoise de l'industrie de l'échafaudage et de l'accès ou l'Association de la construction du Québec.

Pour toutes les nouvelles de l'Estrie, consultez Noovo.Info