BRUIT : Le dossier Bitfarms bientôt entre les mains de la justice

Bitfarms

Le dossier du bruit causée par l'usine Bitfarms sera transféré au Service des affaires juridiques de la Ville de Sherbrooke, le 1er avril.

L'entreprise de la rue de la Pointe ne sera pas en mesure de terminer ses travaux correctifs le 31 mars, date butoir fixée par la Ville.

Ces travaux correctifs doivent permettre à Bitfarms de réduire le bruit qu'elle génère afin que l'entreprise respecte la réglementation municipale en matière de nuisance par le bruit.

Depuis plus d'un an, les plaintes des résidents du secteur se sont accumulées.

Malgré le transfert au Service des affaires juridiques, Bitfarms entend poursuivre les travaux afin de régler définitivement le problème de bruit généré par ses installations.

" Les dirigeants de l'entreprise nous ont présenté un plan d'action rigoureux et un échéancier serré. Nous espérons que la situation se règlera définitivement au cours des prochaines semaines et que la population retrouvera enfin la quiétude à laquelle elle a droit. " - Steve Lussier, maire de Sherbrooke.