Cathéters épiduraux : pas lieu de s'inquiéter pour le moment en Estrie

(Envato Elements)

Comme ailleurs au Québec, l’Estrie n’échappera pas au manque de cathéters épiduraux dans les prochaines semaines.

Cependant, la situation ne serait toutefois pas encore critique dans la région.

Selon la cheffe du département d’obstétrique-gynécologie au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Dre Sophie Desindes, tout est mis en place pour éviter une rupture des stocks au cours des prochaines semaines.

«Cela ne serait vraiment pas souhaitable pour toutes les patientes enceintes et cela amènerait un effet secondaire qui est le déplacement des populations. Nous ne souhaitons pas que cela se produise pour la sécurité des soins», soutient madame Desindes.

La Dre Desindes a également confirmé que le ministère de la Santé travaillait étroitement avec les CISSS et les CIUSSS pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’iniquités entre les hôpitaux de la province.

Rappelons que cette pénurie mondiale est entre autres causée par un manque de matières premières et des difficultés quant à la stérilisation des cathéters en Chine. 

Pour les nouvelles récentes sur la région de l'Estrie, consultez Noovo Info.