Cégeps et universités: session particulière cet automne en Estrie

ecole

La pandémie de COVID-19 amène son lot de questions pour les établissements scolaires postsecondaires de la région. Alors que les élèves du primaire ont fait leur rentrée lundi, ces établissements se demandent ce qu'il en sera à l'automne. 

À l'Université de Sherbrooke, la décision a été prise. L'établissement optera pour un mode « hybride ». La présence en classe et les séances à distances seront alors combinées. Pour les évaluations, les modalités alternatives au présentiel seront encouragées chaque fois que ce sera possible.

Au cégep de Sherbrooke, la décision n'est pas encore prise. Toutefois, les démarches sont en branles pour pouvoir statuer sur la question. 

Ce sont donc 14 comités de travail qui ont été formés et qui se pencheront chacun sur un thème. Parmi ceux-ci: la réussite, le soutien aux étudiantes et aux étudiants, l’offre des cours, les stages, etc. 

Ces comités devront déposer leurs recommandations quelque part entre juin et août, après quoi, la décision sera prise.

Au cégep de Granby, tout indique que ce sont des cours à distance qui seront donnés, selon la Voix de l'Est

Appelé à statuer sur la question, le premier ministre du Québec, François Legault, a mentionné plus tôt cette semaine qu'aucune décision n'avait été prise et que des annonces seraient faites au cours de l'été.

Cela dit, il semblerait que la tendance pour les cours à distance soit bien présente. La semaine dernière, un communiqué du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur a été envoyé aux directions des cégeps et des universités pour promouvoir l'enseignement à distance comme meilleure solution à la distanciation sociale.