Crimes sexuels sur des élèves : Andréanne Robert plaide coupable

Photo : Facebook de l'accusée.

L'ex-prof de l'école secondaire du Triolet de Sherbrooke, Andréanne Robert, reconnait avoir commis des crimes à caractère sexuel sur des élèves.

Selon La Tribune, elle a reconnu 6 accusations reliées à des chefs d'exploitation sexuelle, de communication indécente et d'avoir transmis du matériel sexuellement explicite à une personne mineure en vue de faciliter une infraction à caractère sexuel.

Andréanne Robert, professeure de sciences, a commis ses gestes sur 5 élèves âgés de 15 à 17 ans alors qu'elle se trouvait en position d'autorité.

La femme a reconnu avoir fait des communications indécentes par texto, avoir transmis du matériel sexuellement explicite et avoir envoyé 10 à 15 photos d'elle nue à la demande d'un des élèves.

Les gestes reprochés ont été commis en 2017. L'accusée a été arrêtée en décembre de cette même année.

Au départ, Andréanne Robert faisait face à 16 accusations de nature sexuelle alors qu'elle était en position d'autorités. Plusieurs des chefs d'accusation ont été abandonnés après des négociations entre les avocats de la défense et ceux de la couronne.

La Cour a demandé un rapport présentenciel avec un volet sexologique. Les observations sur la peine se dérouleront le 4 mai.