Dernier avis pour la compagnie Bitfarms à Sherbrooke

Capture

La compagnie Bitfarms a jusqu'au 31 mars pour réduire le bruit de ses installations de la rue de la Pointe.

Dans le cas contraire, le dossier sera transmis au Service des affaires juridiques de la Ville de Sherbrooke.

Bitfarms doit aussi présenter un plan d'action et un échéancier précis des travaux prévus en vue de se conformer à la réglementation municipale, et ce, au plus tard le 22 janvier prochain.

L'intervention du Service des affaires juridiques sera également demandée si cette première date butoir n'est pas respectée.

La Ville de Sherbrooke entend suivre de près les travaux correctifs en fonction du plan d'action qui sera soumis par Bitfarms.

Selon la réglementation municipale, les bruits émanant d'une propriété ne doivent pas nuire au confort et au bien-être d'une personne du voisinage.

Dans les derniers mois, plus d’une soixantaine de plaintes ont été déposées par des citoyens exaspérés par le bruit produit par les installations de la compagnie.