Hospitalisations en Estrie: 2 lits vacants pour des cas de COVID-19

Hopital ISTOCK ADRIANHANCU

Le nombre d'hospitalisations en Estrie enregistre une importante hausse alors qu'il ne reste que deux lits vacants pour des cas de COVID-19. 

C'est que 72 lits sur 74 lits dédiés au coronavirus sont présentement occupés. Du côté des soins intensifs, il est question de 10 lits sur 25.

La Santé publique rapporte 77 nouvelles personnes infectées dans les 24 dernières heures, soit une baisse journalière considérable. 

Sherbrooke demeure la ville la plus touchée avec 27 nouveaux cas.

Le virus a causé la mort de trois nouvelles personnes, pour un total de 215 décès depuis le début de la pandémie dans la région. 

Les nouvelles victimes proviennent de l'Hôpital et centre d'hébergement Argyll et du Centre d'hébergement Saint-Vincent de Sherbrooke ainsi que de la  Résidence Place Primevère de Granby.

État de situation de la COVID-19 en Estrie  

Le directeur de santé publique en Estrie, le Dr Alain Poirier, ainsi que la Dre Colette Bellavance,directrice des services professionnels ont fait le point cet après-midi sur la situation de la COVID-19 sur le territoire estrien. 

Il a notamment été question de la situation du manque de lits pour des patients atteints de la COVDI-19.

« Depuis plusieurs jours, on frôle le 100% de notre capacité maximale initiale de lits pour des patients atteints du coronavirus. On se prépare pour pouvoir augmenter de 50% le nombre d'admissions pour des hospitalisations de courte durée afin de passer de 74 lits à 111 lits.» - La Dre Colette Bellavance

Cette fâcheuse situation oblige les hôpitaux à reporter des opérations. 

Actuellement, 11 100 patients sont en attente d'une opération, ce qui correspond au pic de la vague 1 que nous avons connu au printemps dernier. Depuis janvier, il s'est ajouté 700 patients à la liste d'attente en chirurgie.- Dre Colette Bellavance