Importante hausse des signalements à la DPJ de l'Estrie

DPJ

Le nombre d’enfants qui ont fait l’objet d’un signalement à la DPJ est encore à la hausse en Estrie.

Au total, 6040 signalements ont été traités lors de la dernière année, une augmentation de 18,5 % sur 2018. 

C'est beaucoup plus que la moyenne québécoise qui est de 10%.

En Estrie, chaque jour,  près de 17 situations sont signalées, soit trois de plus par jour par rapport à l'an dernier. 

Au total, 2257 des signalements ont été retenus.

'' C'est clair que cela  nous interpelle et que cela interpelle nos membres parce que c'est eux en fin de compte qui doivent s'occuper de ces cas. C'est une hausse qui est effrayante pour nous.(...) C'est sûr qu'avec les événements de Granby, on le savait déjà qu'il y avait une hausse importante. J'imagine que les statistiques de l'an prochain seront aussi à la hausse. '' - Le représentant de l'APTS,  Emmanuel Breton ( entrevue à RDI) 

Commission d'enquête 

La DPJ de l'Estrie a aussi profité de ce bilan pour rappeler que la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse qui s’amorce constitue notamment pour les DPJ une réelle occasion de faire le point de façon constructive avec l’ensemble des acteurs de la société sur la question de la protection des enfants, de leur droit et de leur bien-être. 

Celle-ci sera menée suite au décès tragique d'une fillette de Granby.