L’Archidiocèse de Sherbrooke se dissocie d'une vigile anti-avortement

Avortement ISTOCK Smitt

L’Archidiocèse de Sherbrooke se dissocie de la vigile anti-avortement organisée par Campagne Québec-Vie.

Dans un communiqué, l’Archidiocèse précise ne pas être impliqué dans cette organisation.

L’Église de Sherbrooke rappelle qu’elle est pour la protection de la vie à chaque étape, de la conception jusqu’à la mort.

« Il y a plusieurs façons de protéger la vie et cette façon est propre à ce mouvement », mentionne  l’archevêque de Sherbrooke, Mgr Luc Cyr.

L'archidiocèse précise également que la salle paroissiale utilisée pour la rencontre d’information du 24 août dernier a été  louée par l’organisation « 40 jours pour la vie » sans implication de la paroisse.

La vigile se déroulera du 22 septembre au 31 octobre devant la clinique de planning familial du CIUSSS de l’Estrie-CHUS située sur la rue Belvédère Sud.

Pendant 40 jours, des militants pro-vie vont se relayer pour prier et jeûner pour la fin de l'avortement.