L’Université de Sherbrooke crée l’Institut de recherche sur le cancer

10153254_10153428710582049_9048852681859778971_n

L'Université de Sherbrooke a annoncé, aujourd'hui, la création de son Institut de recherche sur le cancer (IRCUS), qui réunira toutes ses équipes de recherches existantes spécialisées. 

Selon une approche multidisciplinaire et de recherche étudiante, ce regroupement a pour but d'accroître les connaissances en oncologie et de réduire l'impact de la maladie sur la qualité de vie des patients. 

L'expertise de 5 facultés sera mise à profit. Les facultés de médecine et des sciences de la santé, des sciences, des sciences de l’activité physique, de génie et de droit collaboreront afin de faire avancer la recherche. D'autres facultés seront invitées à se joindre dans un avenir rapproché, selon l'Université de Sherbrooke. Au total, l'Institut regroupe 81 membres; une dizaine de plus devraient être recrutés prochainement. 

Cette collaboration favorisera les échanges et contribuera à accélérer les découvertes. 

« L’effet net de l’IRCUS sera d’offrir aux équipes en place de nouvelles façons d’interagir et de collaborer, ainsi que de soutenir ces efforts en investissant de façon stratégique dans les projets, les équipes et les infrastructures, le tout, dans l’optique de maximiser le pôle d’expertise en recherche sur le cancer à l’UdeS et son impact dans la lutte vers l’éradication de la maladie », explique le professeur François-Michel Boisvert, directeur scientifique de l’IRCUS.

L'IRCUS travaillera de concert avec des partenaires du milieu de Montréal et de Québec.