Magog : consommation d'alcool autorisée dans trois parcs éphémères

vino

À Magog, il vous sera permis de pique-niquer en consommant de l'alcool dans trois parcs éphémères pendant la saison estivale.

Le conseil municipal a ainsi approuvé hier une vaste campagne promotionnelle dans le but de stimuler la relance économique ainsi que de réduire les impacts des travaux de revitalisation du centre-ville et de la pandémie.

Ces parcs seront aménagés aux Jardins Merry sur le site de la maison Merry, le parc des Braves , à l'angle des rues Laurier et Principale et le parc Custeau , à l'angle des rues Deragon et Principale. 

Ce dernier est ainsi nommé en signe de reconnaissance envers son propriétaire, le Groupe Custeau, qui met son terrain à la disposition du public pour la saison estivale 2020.

On y retrouvera du mobilier urbain dont des tables à piquenique, des toiles d’ombre, des murs végétaux et des décorations. 

Le but est d'inciter les gens à s'y rendre pour partager des repas avec des mets préparés par les restaurateurs et traiteurs du secteur. 

À noter qu'il sera permis de consommer des boissons alcoolisées pour accompagner les repas, uniquement dans les parcs éphémères jusqu’à l'heure de fermeture des parcs fixée à 23 heures.

Circulation automobile maintenue au centre-ville

La circulation automobile sera maintenue dans les deux directions, même son de cloche pour les cases de stationnement sur rue située sur la rue Principale.

« Afin de nous assurer que les interventions municipales pour appuyer les commerçants répondent vraiment à leurs besoins et à leurs désirs, nous avons fait un sondage auprès d’eux. Il ressort de cela que la majorité ne souhaite pas que la rue Principale devienne piétonnière ni que les cases de stationnement sur rue soient utilisées à d’autres fins. Par ailleurs, l’aménagement d’espaces pour flâner et se restaurer ainsi que la campagne promotionnelle proposée, ont reçu un accueil très favorable de leur part. Nous les avons écoutés et nous souhaitons de tout cœur que la relance économique de ce secteur névralgique soit au rendez-vous le plus rapidement possible. » - La mairesse, Vicky-May Hamm