Nouvelle «vision pour les aînés»: une première MDA inaugurée à Sherbrooke


La toute première des maisons des aînés et alternative (MDA) a été inaugurée, jeudi à Sherbrooke. (Noovo Info)

La toute première des maisons des aînés et alternative (MDA) a été inaugurée, jeudi à Sherbrooke. La ministre déléguée à la Santé et aux Aînés, Sonia Bélanger, a annoncé que les premiers résidents pourront s’installer à l’intérieur du bâtiment à compter du 30 novembre prochain.

Un total de 46 MDA seront construites dans la province, offrant 3000 places supplémentaires aux aînés, pour un total de 3480 places, a assuré la députée de Prévost en conférence de presse.

À lire également:

«Nous pouvons nous réjouir de savoir que dans quelques jours, plusieurs personnes pourront bénéficier de ce modèle d’hébergement visionnaire et novateur, que nous avons voulu à échelle humaine, inclusif et agréable», a-t-elle mentionné.

Bien que la fin du projet avait été annoncée pour 2022, les nombreux retards sur les chantiers de construction feront en sorte qu’un délai supplémentaire de six mois sera nécessaire pour que toutes les MDA voient le jour dans la province, a expliqué Mme Bélanger.

Cette nouvelle MDA, située sur la rue André-Breton, est composée de 10 unités de 12 lits chacune qui offriront des chambres individuelles, une salle à manger, un salon ainsi qu’une «toilette et douche adaptées pour chaque résident».

Le gouvernement du Québec vise à ce que les MDA rappellent plutôt un «domicile qu’un milieu hospitalier» et souhaite «renforcer les contacts humains et un mode de vie plus actif» en installant des aires ouvertes tel un jardin pour les résidents.

«Tout a été pensé pour accueillir les personnes proches aidantes», a ajouté Mme Bélanger.

Selon la Société québécoise des infrastructures (SQI) les coûts prévus ont été respectés. Le vice-président à la gestion de projets Est-du-Québec, Louis-Paul Gauvin, a souligné que la MDA de Sherbrooke est un projet de 80 millions $, alors que le projet total s’élèvera à 2,8 milliards $.