Pas de relâche et session hybride à l'automne au Cégep de Sherbrooke

Cégep de Sherbrooke

Le Cégep de Sherbrooke dévoile son plan de match pour la prochaine rentrée scolaire. Elle tiendra une session hybride à l'automne prochain, à l'instar d'autres établissements scolaires, comme l'Université de Sherbrooke.

L'institution a prévu des réaménagements au calendrier scolaire pour rendre le tout possible. Si la date de la rentrée reste le 24 août, la date du retour physique sur les bancs d'école sera différente pour chaque élève. Ainsi, les deux premières semaines serviront à l'accueil et l'intégration des étudiants. Tous pourront alors faire connaissance de leurs enseignants et s'approprier les outils technologiques qui seront utilisés. 

Au cours de ces deux semaines, le Cégep veut porter une attention particulière à ses nouveaux étudiants. Des activités pédagogiques de mise à niveau disciplinaire seront aussi prévues.

Autre changement, deux périodes d'évaluations seront prévues au calendrier, afin de rendre possibles les évaluations supervisées, de manière physique. Elles devraient se tenir la semaine du 26 octobre ainsi que celle du 9 au 23 décembre.

De plus, le nouveau calendrier ne prévoit pas de semaine d'étude et d'encadrement, souvent appelée semaine de relâche. Par contre, la session durera le même nombre de semaines.

Ce calendrier a été soumis au conseil d’administration, pour approbation. Le CA se rencontrera le 22 juin prochain.

Distance

La présence sur le campus du Cégep fera aussi l'objet de changements pour permettre le respect des règles sanitaires.

Ainsi, lors des deux premières semaines, des sous-groupes seront formés pour permettre la rencontre physique de l'enseignant, tout en respectant la distanciation. La composition de ces sous-groupes restera en place au cours de la session lors des rencontres physiques qu'on veut «tenir régulièrement [...] en particulier avec les nouvelles étudiantes et les nouveaux étudiants».

Pour ce qui est des cours pratiques et les cours en laboratoire, ils se tiendront entièrement en présence. Pour ce faire, des mesures comme le port d'une visière et d'un masque seront demandées aux élèves, lorsque les mesures de distanciation physique ne pourront pas être respectées. Aucune décision n'a été prise à savoir si ces équipements seront fournis.

Le reste des cours se tiendront à distance et principalement de manière asynchrone, c'est-à-dire que l'élève suivra la matière par lui-même et à son rythme. Les rencontres synchrones seront facultatives et réservées «principalement aux activités de courte durée, à l’encadrement, aux suivis et pour répondre aux questions des étudiants et des étudiantes».

Confiance

La directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger, se dit confiante de la réussite de la prochaine session. Elle mise sur la mobilisation de l'ensemble du personnel.

« Les membres de notre personnel ont consacré des efforts considérables pour terminer la session d’hiver et réorganiser l’ensemble de nos activités. Je suis confiante qu’ils maintiendront cet engagement et continueront à faire preuve de créativité, de souplesse, de rigueur, de bienveillance et de ce même souci d’offrir à nos étudiantes et à nos étudiantes les meilleures conditions d’apprentissage possible dans ce contexte exceptionnel ».

Rappelons que le Cégep a mandaté 15 comités de travail pour émettre des recommandations quant à la prochaine rentrée. Chacun des comités devait se pencher sur un des aspects de la rentrée. L'administration dit également avoir sondé les étudiants, actuels et futurs, pour déployer les actions nécessaires en cours de l'automne.