Pénurie de main d'oeuvre: 2 RCA ferment leurs portes à Dixville

Proche aidant - mains Istock CR ijeab

Deux résidences d'assistance continue de Dixville seront fermées par manque d'employés, soit St-Alexandre et Lydia-Andrew's, qui sont situés dans le même bâtiment.

L'enjeu de main d'oeuvre force donc le CIUSSS de l'Estrie à relocaliser près d'une dizaine de résidents à Sherbrooke.

Ces établissements offrent un accompagnement aux personnes qui présentent une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme.

Le CIUSSS prend cette décision en ayant comme priorité la sécurité des résidents, de même que la qualité des services offerts et la diversification de l'offre d'hébergement. Il s'agit ainsi de la meilleure solution dans l'intérêt des usagers et des équipes sur place. 

Les résidents seront relocalisés vers d'autres milieux adaptés de même nature que les anciens, ou vers des ressources intermédiaires. « Cette transformation a notamment pour objectif de développer des modalités diversifiées d’hébergement et ainsi, répondre aux besoins spécifiques de chacune de ces différentes clientèles », affirme le CIUSSS de l'Estrie-CHUS dans un communiqué.

Les employés seront eux aussi relocalisés vers d'autres milieux de travail et seront accompagnés à travers le processus. « Cette réorganisation permettra de réduire le travail supplémentaire et le travail supplémentaire obligatoire des employés, un effet collatéral non négligeable », soutient le CIUSSS.

Les transferts se feront au cours du mois de juin.