Pierre Tremblay se mêle du dossier de déversement des eaux usés

Pierre Tremblay

Le conseiller municipal de Sherbrooke Pierre Tremblay est déçu du traitement par la Ville envers le citoyen victime du déversement d'eaux usés.

Il déplore que les citoyens doivent s'engager automatiquement dans un processus judiciaire lorsque la Ville commet un préjudice envers un citoyen.

« Si un citoyen commettait un tel bris à un bien appartenant de la ville, il serait rapidement tenu responsable et sanctionné. De l’autre côté lorsque c’est la Ville qui commet un préjudice à un propriétaire ce dernier doit automatiquement passer par le juridique pour obtenir réparation. Pour moi, il s’agit de deux poids deux mesures. Je trouve ça injuste et je crois qu’avec mes collègues du conseil municipal, nous devrions revoir cette façon de faire. »

-Pierre Tremblay, par voie de communiqué.

Rappelons que début décembre, un citoyen de la rue Émery-Fontaine, dans le secteur Rock-Forest, a vu son terrain être enseveli par des eaux usées. Ce déversement a laissé plusieurs matières sur le terrain. Ce dégât aurait été causé par des employés de la Ville qui effectuaient des travaux de raccordement.

Le conseiller est allé rencontrer le citoyen. Il désire faire le lien entre lui et la Ville. Une première intervention sera réalisée alors qu'une équipe du service d'environnement de la Ville se rendra sur les lieux. Des vérifications pour voir si le terrain est contaminé seront réalisées.