Plus de 13 ans de prison pour le prédateur sexuel Pascal Montembeault

Au palais de justice de Sherbrooke, la peine est tombée aujourd'hui pour le prédateur sexuel Pascal Montembeault. 

Il a écopé de 13 ans et demi de prison pour de multiples crimes sexuels sur 103 victimes au Québec et en France. 

Il s'agit principalement d'adolescentes âgées entre 11 et 17 ans, contactées notamment via les réseaux sociaux, dont certaines en Estrie et au Centre-du-Québec.

Le Trifluvien âgé dans la quarantaine avait plaidé coupable à 163 chefs d’accusation de nature sexuelle. 

Il avait été arrêté en août 2017 après avoir agressé une adolescente de 14 ans dans un parc de Sherbrooke.

Rappelons qu'en juillet dernier la couronne exigeait une peine d'emprisonnement de 17 ans.