Ralentissement dans la collecte de dons pour l'Ukraine à Drummondville

276121172_113356114644863_6327445599075317733_n

Le support envers l'Ukraine connait un certain ralentissement à Drummondville.

Plusieurs entreprises locales continuent de faire des dons importants, en plus des collects dans les hopitaux et les écoles, mais les dons de citoyens se font toutefois de moins en moins nombreux.

La dizaine de bénévoles poursuivent le tri des dons reçus dans un local aménagé depuis le 9 mars sur la rue Jean-Berchmans-Michaud. Depuis cette date, des camions remplis de produits quittent régulièrement vers une église ukrainienne de Montréal pour qu'ils soient acheminés par la suite vers l'Ukraine. Deux véhicules ont quitté Drummondville ce weekend, pour un total de 7 camions depuis l'ouverture du local.

Les efforts des organisations et organismes partenaires se font donc sentir, mais « au niveau de la population, c'est plus tranquille... On a des chiffres plus tranquilles », soutient Marlen Leclerc, bénévole dans la collecte.

Mme Leclerc lance donc un cri du coeur à la population. « C'est très important de ne pas lâcher parce que les besoins existent. Il y a 100 000 enfants orphelins qui sont dans le besoin. Il faut persévérer et il faut que ça se fasse connaître », indique-t-elle.

Les citoyens peuvent donner généreusement des produits essentiels en se déplaçant directement au local de la rue Jean-Berchmans-Michaud.

Pour plus d'information, rendez-vous sur la page Facebook Ukraine Drummondville.