Sherbrooke abandonne le projet de pont signature au cente-ville

PontPont

Sherbrooke abandonne le projet de pont signature à haubans en forme de tipi pour remplacer le pont des Grandes-Fourches au centre-ville.

La firme d'experts embauchée par la Ville de Sherbrooke  concernant la faisabilité technique du pont signature arrive à la conclusion que sa construction  serait réalisable au coût de 27,5 M$, au lieu des 19,7 M$ estimés au début du projet en avril 2018.

La future structure sera plus conventionnelle à l'architecture plus sobre et coûtera 15,2 M$ à la Ville de Sherbrooke, principalement pour les aménagements hors de l'emprise de l'axe routier, de la décontamination des terrains et de l'achat de terrains.

"Soit qu'on décide d'aller de l'avant malgré l'augmentation des coûts ou l'on prend un pas de recul et l'on construit un pont qui sera plus sobre. Pour ma part, je pense que c'est vers là qu'il faut aller afin de respecter la capacité de payer des contribuables de Sherbrooke." Vincent Boutin, conseiller municipal.

En 2018, le gouvernement du Québec s'est engagé  à verser de 26 M$ pour la construction du nouveau pont et la relocalisation de l'axe routier.

Des travaux préliminaires  seront faits cette année, mais pour la structure il faut retourner à la table à dessin et les  appels d'offres pour la construction du pont seront lancés l'an prochain et la construction devrait débuter dans la même année.

" Nous avons eu le bon réflexe de confier un contrat clé en main qui comprenait une étape d'optimisation des coûts, conditionnelle à la poursuite du mandat. Cela nous évite maintenant de nous retrouver avec une structure en construction qui, de toute évidence, aurait occasionné plusieurs millions de dollars en coûts supplémentaires ". - Steve Lussier, maire de Sherbrooke.