Sherbrooke se dote d'un fonds de stabilisation en cas d'imprévus

Hôtel_de_ville_de_Sherbrooke

La Ville de Sherbrooke s'est dotée d'une politique pour la gestion d'un fonds de stabilisation lors d'un événement imprévu.

Dès cette année, 3,4 M$ seront versés dans ce fonds.

L'objectif est de verser 10 % du budget annuel.  Le fonds sera alimenté par les revenus provenant de la cryptomonnaie.

Si les revenus de cryptomonnaie se révélaient moins élevés que la cible souhaitée, la différence devra être compensée par le budget de fonctionnement.

Une fois le ratio de 10 % atteint, plusieurs possibilités se présenteront aux membres du conseil municipal. Il leur sera possible d'utiliser l'excédent pour le remboursement de la dette ou d'utiliser jusqu'à 50 % des surplus pour autoriser des projets non récurrents, indique un communiqué.

Avec ce fonds se stabilisation, l'idée est de créer une marge de manoeuvre suffisante lors d'un événement inattendu.

" La mise en place d'un tel fonds était une priorité pour moi et représente une action de plus dans la mise en place d'actions visant à atteindre une planification financière responsable. Nous avons aujourd'hui l'occasion, avec les revenus de cryptomonnaie, de créer un fonds de stabilisation sans causer de répercussions sur le compte de taxes des contribuables ", assure M. Steve Lussier, maire de la Ville de Sherbrooke.