Une enseignante de l'école du Phare arrêtée pour agression sexuelle

3004036

Une étudiante en enseignement qui faisait de la suppléance dans une école secondaire de Sherbrooke a comparu mardi matin au palais de justice de Sherbrooke. 

Arielle Leclerc-Fortin, 22 ans, doit répondre à des accusations d'agression et d'exploitation sexuelle par une personne en position d'autorité et de leurre informatique.

Elle aurait eu des relations sexuelles avec un élève selon la police. 

Ce serait arrivé durant la dernière année scolaire alors qu'elle effectuait des remplacements à l'école internationale du Phare.

La femme a été remise en liberté et doit respecter de nombreuses conditions, dont celle de ne pas communiquer avec l'adolescent et un témoin, et de ne pas se trouver en présence de mineurs.

Si la jeune femme est reconnue coupable, elle s'expose à une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 14 ans.

Elle n'est plus en fonction

Dans un communiqué publié mardi matin, le Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke précise que l'enseignante n'est plus en fonction.

Le CSSRS est conscient que cette situation peut soulever des inquiétudes chez les élèves, leurs parents et les membres du personnel et que toutes les dispositions nécessaires ont été prises afin que le climat de l'école demeure propice aux apprentissages pour les élèves et que les activités éducatives de la prochaine année scolaire reprennent normalement.

 

Avec la collaboration d'Annie Gagnon, journaliste Noovo Info