Nuit de mal chance au Mont-Chauve pour une randonneuse

Gyrophare_nuit_police

Une randonneuse peu expérimentée a vécu une nuit de mal chance au Mont-Chauve dans le parc national du mont Orford.

L'Ontarienne, qui avait commencé ce sport il y a 5 semaines, a passé plus de 12h seule en montagne malgré elle.

Vers 2h cette nuit, une amie inquiète, qui n'avait plus de ses nouvelles depuis 18h30 alors qu'elle avait envoyé un message texte mentionnant avoir atteint le sommet, a contacté la police.

La géo localisation de son cellulaire a permis de constaté que celui-ci était hors usage depuis 18h45.

Une équipe de policiers spécialisés en recherche en forêt a été appelée ainsi que des pompiers et ambulanciers.

Elle a été retrouvée saine et sauf vers 5h15 ce matin

« Une chance qu'elle avait un bon gilet avec elle, car on a atteint le point de congélation en montagne cette nuit. Ce qui l'a aidé c'est qu'elle a croisé d'autres marcheurs lors de sa descente. Ceux-ci montaient la montagne pour voir le lever du soleil. Ils lui ont donné une lampe de poche, mais une autre onde de malheur la lampe s'est éteinte. La randonneuse a continué sa décente lentement et elle s'est rendue au bas. Celle-ci a dit aux policiers vouloir abandonner ce sport après la nuit qu'elle venait de passer... » -L'agente Nathalie Fréchette de la Régie de police de Memphrémagog.

La randonneuse a refusé un transport par ambulance.

Prévention 

avec l’arrivée de l’automne et ses couleurs, les randonnées seront populaires dans la région, c'est pourquoi la Régie de police de Memphérmagog invite les randonneurs à la prudence et à la vigilance. 

« Le soleil se couche plus tôt choisissez vos trajets afin d’être revenu avant la noirceur.  Pourquoi ne pas amenez une bouteille d’eau de plus, des collations, vêtements chauds, lampe de poche avec de bonnes batteries, un téléphone bien chargé. Face à un évènement imprévu, vous ne serez pas mal pris! » - Nathalie Fréchette