UdeS : les chargés de cours demandent un conciliateur

Prof Université - I Stock monkeybusinessimages

Devant des pourparlers au ralenti et qui s'étirent, le Syndicat des chargés de cours de l'Université de Sherbrooke dépose une demande de conciliation.

La convention collective des quelque 2 600 chargés de cours est échue depuis le 31 mars 2018.

Selon La Tribune, la précarité d'emploi serait un enjeu majeur des négociations.

Pour le  volet salarial, le Syndicat des chargés de cours de l'Université de Sherbrooke réclame "entre 1 ou 2%" ou la politique salariale gouvernementale si elle est plus avantageuse.

La partie syndicale souhaite que le ministère du Travail accepte la demande de conciliation et qu'un règlement puisse intervenir à la session d'hiver.