Une famille colombienne installée à Sherbrooke menacée d'expulsion

famille

La mobilisation s'organise pour empêcher l'expulsion le 27 novembre d'une famille d’immigrants originaires de la Colombie installée à Sherbrooke depuis 2015.

Leur avocate a déposé une demande de sursis pour le père et la mère et leurs trois enfants en attendant que le Canada statue sur une demande de résidence permanente faite pour des considérations humanitaires.

Une vigile en soutien à la famille Charris-Batalla  aura lieu  à 16 h samedi devant le palais de justice.

Toute cette situation découle du fait que leur demande d'asile a été refusée par les services d’immigration canadiens. Le couple est parfaitement intégré, l'homme travaille pour une entreprise d'entretien ménager alors que la femme opère un service de garde en milieu familial.

"Nous croyons que cette famille est un exemple d'intégration et qu'elle mérite de rester ici au Canada parce qu'elle a travaillé fort pour s'intégrer". - Edwin Moreno, organisateur.