Visite de François Legault: bilan de sa journée en Estrie

François Legault Orford

Le premier ministre François Legault a passé son vendredi en Estrie. Il en a profité pour faire quelques rencontres concernant, entre autres, la COVID-19.

Le ministre responsable de la région et ministre des Transports, François Bonnardel l'a accompagné.

Ce matin, il a rencontré le président-directeur général du CIUSSS de l'Estrie CHUS, Stéphane Tremblay au CHSLD Argyll à Sherbrooke.

Il a été question de la gestion de la crise de la COVID-19 dans la région. Le premier ministre pense que l'Estrie a su bien se rattraper dans la gestion de la pandémie, en référence au fait que la région a longtemps été l'une des plus affectées après Montréal.

Lors de cette même rencontre, il a été question de la DPJ et du triste décès de la fillette de Granby. 

« Je ne peux pas venir en Estrie sans avoir discuté un peu de la situation de la DPJ suite au décès de la fillette de Granby. J'étais content de voir que dans le secteur jeunesse, on a ajouté 117 employés. On a réussi à réduire la liste d’attente de manière importante. Bon, il y a encore une vingtaine de postes qui sont affichés, donc le budget est disponible, il s’agit de combler les postes. On espère que ça va se faire dans les prochains mois. »

- Le premier ministre François Legault

Il a aussi indiqué qu'il tiendrait compte des éventuelles recommandations du rapport de la Commission Laurent.

Tourisme

Lors de sa rencontre en après-midi, François Legault a discuté avec les préfets et quelques maires de l'Estrie. Plusieurs questions ont été abordées, incluant la relance économique. L'industrie touristique, importante dans la région, a donc été abordée.

Son passage en Estrie aura donc servi de prétexte pour aborder la question du tourisme. M. Legault a indiqué qu'une aide financière viendrait sous peu, espérant une annonce dans les semaines à venir. Même s'il est resté vague, il a tout de même indiqué que les hôtels de moyenne et de petite taille seraient visés.

Néanmoins, une opportunité se présente pour l'industrie touristique, selon lui. Le premier ministre a expliqué que les Québécois n'iront probablement pas à l'étranger autant qu'auparavant et qu'ils voyageraient plus au Québec. Il compte d'ailleurs faire de même et profiter de la région lors de ses vacances en juillet.

Infrastructures

Sur le projet du Centre mère-enfant de l'hôpital Fleurimont, il a été clair, mentionnant que « Ça fait 15 ans qu’on parle de ça, il est temps qu’on commence la construction. Les députés m’en ont parlé, les maires m’en ont parlé, les préfets m’en ont parlé. Je pense que si j’avais à nommer une priorité ici, en Estrie, c’est vraiment de commencer la construction le plus vite possible ».

Rappelons que ce projet est l'un de ceux visés par le projet de loi 61 et qu'il pourrait donc être « accéléré », si la loi est adoptée.

CIUSSS de l'Estrie - CHUS

Autre infrastructure, la route 257, qui traverse plusieurs municipalités dans la région du Granit. Bien qu'il n'ait pris aucun engagement, il a semblé comprendre le message.

« Il est temps qu’il y ait une réfection sur toute sa longueur et ça donne bien, on a le ministre des Transports et le ministre responsable de la région de l’Estrie. Je pense que, comme moi, il a bien compris le message qu’il était temps que ça se fasse la réfection de la 257 ».