Voie de contournement ferroviaire : le rapport du BAPE bien accueilli

Train

 

Une autre étape de franchie dans le projet de voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic.

Le rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement s’est finalement rallié au tracé proposé initialement par la Ville de Lac-Mégantic, donc le tracé ne changera pas.

Par ailleurs, l’importance du déplacement des activités de triage dans le parc industriel de Lac-Mégantic a été reconnue par les commissaires.

Les élus des municipalités de Frontenac, Lac-Mégantic et Nantes, accueillent avec satisfaction ces conclusions.

Le projet de voie de contournement d'une longueur de 12,8 km représente un investissement de  133 millions $.

Le gouvernement  fédéral assumera 60 % de la facture et le provincial 40 %.

Les travaux débuteraient en 2021 et la mise en service de la voie est prévue pour l’automne 2022. En plus de la voie de contournement, le projet inclurait la construction d’une nouvelle voie d’évitement d’une longueur d’environ 2,9 km.

"Il reste l'évaluation environnementale à compléter, donc on va prendre en compte et le rapport du BAPE et l'évaluation environnementale pour pouvoir prendre une décision le plus rapidement possible." Benoit Charette, ministre de l'Environnement.


 (En collaboration avec Alexandra Paré, journaliste Bell Media Sherbrooke)

Dans la vidéo, les réactions des municipalités de Frontenac, Lac-Mégantic,  Nantes et de la MRC du Granit.