Et si les humains agissaient comme des chiens