6e pont: pas la meilleure idée pour réduire la congestion

Pont Alexandra (Wikipédia)

L'idée de construire un 6e pont entre Gatineau et Ottawa n'est pas la meilleure pour réduire les problèmes de traffic.

Deux expertes en matière de transport invitées à se prononcer sur la question hier ont plutôt invité les élus à réfléchir sur les avenues possibles du transport en commun.

Selon elles, la construction d'un autre pont entraînera une augmentation de la circulation automobile et on sera de retour à la case départ en quelques années seulement.

À long terme, donc, les Gatinois passeraient autant de temps dans leur voiture.

« Qu'est-ce qu'on fait globalement pour vraiment régler le problème de la congestion. Il faut qu'on avance ensemble en réfléchissant à des solutions qui règlent vraiment le problème. »

- Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

La conseillère Louise Boudrias n'est toutefois pas d'accord avec toutes les conclusions des chercheures.

Pour moi, il y a le rêve et la réalité. On a quand même une ville qui est très allongée, qui fait que les gens sont trop loin d'où ils veulent se rendre, qui ont des horaires atypiques. Je continue à croire que ça prend un pont, mais je dis que ce pont-là doit répondre à d'autres besoins que l'auto-solo.

- Louise Boudrias, conseillère municipale

Rappelons que, pour le moment, il n'est pas question pour le conseil municipal de prendre position pour ou contre la construction d'un 6e pont.

L'exercice a été commandé afin de dresser un portrait de la situation et de répondre aux questions des élus.

Le dossier a donné lieu à un léger accrochage entre Maxime Pedneaud-Jobin et le député de Gatineau, Steven MacKinnon, en octobre dernier.

Avec la collaboration de Krystel Dubé, journaliste pour Bell Média