Bris de service aux soins intensifs: la «pointe de l'iceberg» selon le SPSO

Hopital Gatineau (Google Maps)

Le bris de service aux soins intensifs de l'hôpital de Gatineau n'est que la pointe de l'iceberg des difficultés que connait le réseau de la santé selon le Syndicat des professionnels en soins de l'Outaouais (SPSO).

Selon le CISSS de l'Outaouais, cette rupture de service est attribuable à des absences inattendues du personnel infirmier.

Le président du SPSO, Patrick Guay, réclame l'intervention de Québec, craignant que d'autres services se retrouvent dans la même situation.

Pendant le bris de service, qui devrait durer quelques jours, les patients qui doivent être traités aux soins intensifs sont transportés dans d'autres hôpitaux de la région.

« Des corridors de services sont mis en place vers d’autres hôpitaux afin que les patients nécessitant ce niveau de soins continuent de recevoir les soins dont ils ont besoin. L’établissement déploiera tous les efforts dans les prochains jours afin de rétablir le service et ce, de façon sécuritaire et durable. Le CISSS de l’Outaouais tiendra informé la population de l’évolution de la situation. L’établissement tient également à rassurer la population que les patients nécessitant des soins intensifs auront les soins nécessaires dans d’autres milieux hospitaliers de la région. »

- Centre intégré de santé et services sociaux de l'Outaouais